Le mot des amis de Charles Marcon

File 201

Bienvenue à vous !

Nous assemblons ici des informations et des oeuvres représentatives de la longue carrière de notre ami Charle Marcon.

Dès son début en peinture dans les années 50, notre ami autodidacte inventait un langage et un monde poétique très personnels.

Pas de concession au joli, à la narration. Figuratif ? oui, mais comme un Moderne : la figure sert la composition, bien des toiles tendent à l'abstraction.

La poésie avant tout ! "...la chanson grise où l'indécis au précis se joint " , disait Verlaine. Litotes, inventions, libertés s'expriment avec une sorte de rigueur poétique.

Une oeuvre originale et affirmée, avec cet art de suspendre son geste, à nous alors de prendre le relais et prolonger le rêve.

Car c'est bien un monde rêvé qu'il nous livre: des silhouettes flottent dans des décors oniriques, tout est rendu dans un mouvement subtilement suspendu, hésitant, perplexe.

Vous qui découvrez cet artiste, ne vous précipitez pas à décrypter les formes, elles vous égareront; prenez le temps de vous promener avec un peu de nonchalance.

Si l'oeuvre décrit une situation, une atmosphère, le temps aide à les percevoir clairement, car s'y ajoutent la fantaisie de peindre et la pulsion vers l'abstrait.

On revient volontiers à un tableau de Charles: il s'y trouve des libertés subtiles qui font de chaque rencontre une nouvelle découverte...